Prochaines randonnées


Nos prochaines randonnées

04/12/2022
Moyenne
04:45:00
14 Km
250 m
Wassim
Randonnée annulée à cause de la pluie
27/11/2022
Moyenne
04:00:00
13 Km
350 m
eric.S, (de B4)
Entre Grès de Montpellier et Pic St Loup

Sept d’un coup ! Dans le conte allemand Le vaillant petit tailleur, le héros de l’histoire gagne la réputation de pouvoir vaincre sept géants d’un seul coup. Nous, à Rando’s Midi, nous avons réussi à faire participer sept filles d’un seul coup à une balade, sept au milieu de dix-neuf mâles dans la force de l’âge ! On aurait pu craindre quelques grivoiseries de la part de ces représentants du sexe viril, mais ceux-ci se sont comportés comme des gentlemen et tout s’est déroulé à merveille, dans un superbe parcours au milieu de la garrigue nord-montpelliéraine. Les passages en sous-bois parmi les cornouillers, les lauriers nobles et les arbousiers, ainsi que les vues sur le Pic Saint Loup et la montagne d’Hortus (et sur une énorme ligne à haute tension) ont ravi tout un chacun. Le point d’orgue, à l’issue d’un pique-nique sous le soleil d’automne, ce fut bien sûr la distribution de crêpes (trois parfums disponibles !!!) de Guy, cuisinier infatigable et debout dès l’aube pour régaler nos estomacs : je soupçonne quelques Gardois d’avoir fait la queue plus d’une fois pour en profiter, mais je hais la délation et ne nommerai personne, vous connaissez mon incorruptibilité.

Une mention spéciale pour notre guide, attentif, scrupuleux, prudent, infatigable, multipliant les pauses pipi pour les prostates en déliquescence, et ayant réussi à attirer de joyeux participants depuis la lointaine Salon-de-Provence. Je dis bien haut à ce guide-là : Éric, des randos comme celle-là, on en veut encore au moins sept fois sept ! Thierry R.

20/11/2022
Moyenne
05:00:00
19 Km
500 m
Antonio
LE CAUSSE DE CAMPESTRE
Nous avons commencé cette randonnée par un rayon de soleil  . Les septs  valeureux randonneurs de ce jour n'en furent que plus téméraires et méritants ! Cette magnifique balade a revêtu de belles tonalités : automnales tout d'abord, le long de ces jolis chemins forestiers, doux et dorés, où les champignons abondent et offrent leur corolle à qui veut bien les cueillir. On ne s'attend pas à trouver autant de forêt variée sur le causse, même si l'hiver lui a pour l'instant ôté sa parure . Ensuite la perte de la Virenque, bien alimentée  est surprenante et le site très agréable.  Et la traversée du lit à sec réserve aussi deux surprises avec ses mousses très denses d'un vert tendre accrochées aux arbres et aux rochers, magique quand la lumière joue dedans, et surtout un splendide parterre de perce neige qui, en cette saison, piquettent le lit de feuille mortes de leurs corolles blanches. Enfin les sentiers sur le causse, bordés de buis et de murettes en pierres sont bien agréables (...et abritent du vent un peu trop turbulent en cette journée),  Des notes graves et lugubres également, quand nous avons visité le tunnel creusé par ces bagnards enfants, à une époque où l'enfance n'avait pas le même sens qu'aujourd'hui... La féérie de cette grotte froide, mêlée à son histoire tragique, n'a laissé personne indifférent . Antonio
13/11/2022
Moyenne
05:00:00
16 Km
500 m
Eric
L ' ESPAZE

Nous n'avons été que 8 à trouver le parking secret de l'Arboretum de Camplong, pour nous engager sur un "chemin montant, caillouteux, malaisé" sous la voûte d'une haute futaie où le soleil maladif projetait une pauvre lueur. Heureusement, un peu plus loin, l'immense châtaigneraie qui baignait dans une lumière dorée avait jeté ses feuilles sèches pour amortir nos pas, et ses bogues éclatées pour nourrir randonneurs et sangliers, que convoitaient (les seconds essentiellement !) les chasseurs endimanchés. 

La longue et éprouvante montée fut récompensée par l'arrivée sur la Table de La Caumette, la bien nommée, car outre ses vues grandioses aux quatre points de l'horizon, elle offrit son confort pour le meilleur moment de la journée.
Le repas englouti, il ne restait qu'à descendre, dans d'autres forêts colorées - du vert profond des pins au vert-cyan des cèdres bleus, puis les feuilles jaunes, mordorées et rougeâtres des hêtres immenses, dont les fûts argentés s'élevaient puissamment dans un paysage plus rude, où des blocs rocheux se dressaient entre de profonds ravins.
Le sentier finit par suivre le cours de l'Espaze, dont l'eau si pure nous conduisit jusqu'à un aqueduc rustique, chef-d'œuvre d'un facteur Cheval camplonnais, à deux pas de l'arrivée. Moment un peu triste, car le meilleur de cette si belle journée est bien évidemment la sympathie chaleureuse des Randosmidien(ne)s.
Merci à Eric pour cette randonnée si belle et si bien organisée.
06/11/2022
Difficile
05:45:00
15 Km
525 m
Wassim
La Grotte de Pagès et le Roc de La Chapelle

Nous étions 7 lève-tôt ce dimanche à Thoiras, dans la fraîcheur matinale, pour nous élancer sous le soleil, par des petits sentiers cévenols, bien raides parfois, qui nous ont conduits jusqu'à la grotte mystique de Pagès ("creusée par le Créateur"!!!) qui servit à la prière et à la guerre (des Camisards) avant d'offrir ses beautés aux randonneurs, qui finalement la dédaignèrent pour un Oppidum plus antique, au bord d'une falaise impressionnante, spécialement aménagée pour notre pique-nique convivial, et qui offrait une vue grandiose jusqu'à la Barre des Cévennes et Saint-Jean du Gard. Nous sommes repartis à travers la forêt enchantée et labyrinthique de cet austère oppidum, et la petite troupe unie et sympathique a courageusement frayé son chemin jusqu'au Roc de la Chapelle. Le chemin du retour nous a permis d'admirer un four à chaux exceptionnellement bien conservé, et de nous recueillir devant le trou de rocher où "Abraham Mazel, âgé de 24 ans, fut touché par la mystérieuse épidémie prophétique". Plus prosaïque, la petite gare du train à vapeur des Cévennes servit pour une halte photos, avant d'attaquer la dernière montée, le long de la Salindrenque, au son des clarines, par un petit chemin empierré et traître qui fit chuter un vaillant randonneur. Heureusement, le personnel de secours, nombreux, qualifié et bien équipé, se porta immédiatement à son secours, et nous sommes finalement arrivés sains et saufs, après toutes ces émotions, au très beau et très ancien Temple de Thoiras, qui marqua la fin de notre périple.

Merci à Wassim pour cette belle journée conviviale, et cette rando extraordinaire, et inoubliable.Daniel P.
30/10/2022
Facile
04:00:00
10 Km
200 m
Guy & Philippe
Les Moulins de la Foux Cirque de Navacelle

Ah ! La Vis ! Quelle splendide rivière ! Nos guides le savaient bien, qui nous ont fait découvrir ses eaux tumultueuses et merveilleusement limpides : le sentier qui suivait ses berges nous permettait d’entrevoir cette onde pure et bondissante. Les vingt-deux participants dont trois participantes étaient dans le ravissement. Juste à l'endroit de la résurgence de la Vis, la visite du magnifique moulin de La Foux, aux bases médiévales puis rebâti aux XVIIe et XVIIIe siècles, au mécanisme à pales horizontales, juste avant un pique-nique ensoleillé au bord d’une impressionnante falaise. Le retour nous a permis de profiter du cadre grandiose de Navacelles tout en croisant et recroisant un toutou un peu égaré, contrairement à nos guides imperturbables, encadrant un groupe ravi.

On ne peut que féliciter Guy et Philippe pour ce magnifique tour de Vis. Thierry R.

23/10/2022
Facile
00:00:00
8 Km
20 m
William
Le phare de l'Espiguette
Week-end super au Mas des Sables à Aigues Mortes. Soirée privée club rando . Après un bon repas, spectacle et soirée dansante jusqu'à très tôt et ce matin petite rando dans les dunes à port camargue jusqu'au phare de l espiguette pour la digestion.... je sais pas comment font les copains, pour ma part, j'en peu plus! Vivement mon lit !
 
 
Bisous à tous les participants et merci pour la super ambiance. Eric S.
22/10/2022
Facile
00:00:00
Km
m

Soirée Mas des Sables
16/10/2022
Moyenne
05:00:00
15 Km
300 m
Bernard
Berges de l'Hérault et Moulin de Clauzel

Météo France avait annoncé pour ce dimanche « Pluie éparses ». Eh bien, elles l’ont été ! Et même avec un esprit de contradiction particulièrement prononcé : à peine ma superbe veste en gore-tex enfilée, plaf ! la pluie s’arrêtait… Et bien entendu dès que je l’enlevais, couvert de transpiration, les averses revenaient avec un malin plaisir. Cependant, rien n’a réussi à gâcher cette sympathique journée : un début de parcours en descente parmi les buis et les chênes verts, les berges du fleuve Hérault à un moment méconnu de son parcours et où nous avons croisé des chênes – blancs cette fois – plus que centenaires, un pique-nique presque au sec où un ancien président a même pu s’accorder un moment de sieste, un superbe moulin ruiné, et une remontée parmi les arbustes et les herbes odorantes de la garrigue. Et s’il fallait se méfier des pierres glissantes et des feuillages trempés qui vous aspergeaient sans crier gare, c’est aussi contre les plaisanteries parfois grivoises mais toujours bon enfant qu’il fallait surtout être aux aguets.

On ne peut que féliciter Bernard d’avoir tenu bon et d’avoir maintenu cette randonnée où le soleil, tout compte fait, était malgré tout bel et bien présent... Thierry Raux

09/10/2022
Moyenne
05:15:00
18 Km
650 m
Antonio
L'Escandorgue

Merci à Laetitia , Frederique ,François ,Gilles ,Philippe, Guy et Bruno d'avoir participé à cette randonnée atypique. Les paysages étaient grandioses, à couper le souffle!  Heureux que vous ayez profité de ces lieux splendides et fait le plein de bonne énergie pour la semaine. 

 Très belle rando ! un bon rythme, une bonne compagnie que du bonheur.....pour faire le plein d'énergie et finir la journée par un lieu magnifique..
A bientôt pour d'autres aventures. Bonne semaine à vous tous (tes) Antonio
1 2 3 4 5 6 7 8 9