Prochaines randonnées


Nos prochaines randonnées

08/12/2019
Difficile
05:30:00
17 Km
700 m
Antonio
la crete des lousses et la sure

Je vous le dis tout de suite : nous n’avons pas été déçus du voyage et Antonio, notre chef du jour, a surpassé toutes nos espérances… Sur le parking de la Roque, nous nous sommes retrouvés à 24 participants, frais, enhardis et prêts à avaler goulûment les 17 km et les 700 m de cette randonnée classée difficile. Les participants étaient, eux, encore plus difficiles… Antonio a décidé de pimenter un parcours jugé trop simple : il nous a fait croire qu’il avait oublié le chemin vers la Combe de la Louse et nous, nous n’y avons vu que du feu ! Quel farceur ! Il a tellement bien joué qu’il a réussi à nous faire « bartasser » dans des sous-bois pentus et infestés de salsepareille. D’ailleurs, certains y ont laissé des plumes… Quelle maladresse ! Les randonneurs du jour voulaient du stage commando, ils en ont eu. Repas différé à 13h30 après une longue grimpette depuis le col de Portes jusqu’au sommet du Mont Liausson, spéléo dans la grotte de Liausson (enfin la prochaine fois peut-être…), puis trekking dans les canyons des bords du lac du Salagou sur le bord de précipices vertigineux où le moindre faux pas signifiait… adieu ! Même les jeunes militaires présents sur site, avec leurs sacs de 30 kg furent impressionnés. En résumé, une rando virile, ensoleillée, sublimée par ses superbes paysages et animée par ses joyeux.ses randonneurs.euses. Un grand merci pour cette « randonio » à Antonio qui ne manquera pas de nous surprendre encore ! MM

01/12/2019
Moyenne
04:30:00
14 Km
200 m
William
Plateau de Lacau et camps de César
24/11/2019
Moyenne
04:30:00
14 Km
217 m
Gary et Steven
La Capelle et Masmolene
17/11/2019
Moyenne
04:45:00
13 Km
500 m
Pierre
Draille de transhumance

Hello,  nous étions une bonne trentaine de randonneurs  à nous retrouver dans le petit village de Colognac. Après une petite collation amenée par les organisateurs pour nous réchauffer, nous avons mis la matinée à grimper  jusqu’au col des Fosses, traversant de belles forêt aux couleurs automnales.  C’est là que nous avons mangé, bien à l’abri du vent froid, et sous un beau soleil, devant un magnifique panorama cévenol, et avec le Mont Ventoux enneigé à l’horizon. Nous avons repris le sentier qui s’est mis à descendre dans les bois, puis la prairie. Après  avoir vu 3 dolmens bien plantés, nous avons quitté le chemin, pour descendre un passage  bien pentu et rejoindre un petit sentier entouré de murets de pierres qui nous a permis de redescendre dans la plaine. Nous avons traversé des petits hameaux et  rejoint  notre point de départ, où certains d’entre nous  sont allés boire un coup dans le petit bar ouvert. Merci à Pierre pour cette magnifique randonnée et à Daniel pour le comptage assidu des randonneurs au cours de la randonnée .Biz A+ en rando Hub , JC.

10/11/2019
Moyenne
05:00:00
16 Km
450 m
Eric
chapelle st amans

En ce dimanche automnal, 13 courageux/ses se retrouvent au spectaculaire col de la défriche, qui ouvre sur un large panorama, du salagou jusqu'au mont saint clair, pendant qu'une escouade de vautours lutte dans la brise glaciale, à l'affut de quelque charogne. Alors, Eric nous entraine sur le large chemin qui monte en pente douce jusqu'au sommet venteux ou repose l'humble chapelle de Saint-Amans, d'ou la vue est encore plus spectaculaire, de l'inoubliable pic d'Anjeau d'un coté au caroux de l'autre, au delà duquel les plus clairvoyants imaginent le Canigou et les pyrénées. Sous un soleil encore chaud, Saint-Amans, le bien nommé, nous protège du vent, le temps d'un repas bien mérité, avant la descente par des chemins bucoliques qui finiront, après quelques hésitations,, dans un sous bois de chataigners, puis nous descendons sur Lavalette et son énigmatique chateau, avant de remonter à travers bois vers une mini-chapelle, encore fleurie, creusée dans un bloc rocheux de grès, avant d'arriver à Villecun, où se termine cette sympathique rando. Daniel 

 
27/10/2019
Moyenne
04:00:00
14 Km
200 m
Francois Julien
Aureille

Hello nous étions 38 randonneurs  à nous retrouver sous un beau soleil automnal  dans le petit village d’Aureille. La seule difficulté de la journée fut de franchir les barrières de protection posées dans le rue principale du village en vue d’une course de taureaux. Une fois sortis du village, nous avons traversé des plantations d’oliviers où la cueillette  avait déjà commencé. Nous avons gravi des rochers pour nous retrouver au somment d’une falaise, le Caisse de Jean Jean, face à un superbe  panorama. C’est là que nous avons mangé, au soleil , et que nous avons dégusté d‘excellentes crêpes garnies à la gelée de coings préparées par Guy. C’est au travers de superbes paysages provençaux, sous les pins et un ciel sans nuage , que nous avons parcouru le chemin du retour. Merci  à Julien et François pour cette belle randonnée. Biz A+ en randonnée JC / Hub.

20/10/2019
Facile
03:30:00
10 Km
200 m
Claude et Alain
Le grand tour de Mange-TianRando
13/10/2019
Difficile
06:00:00
20 Km
500 m
Antonio
la causse de campestre

Oh My Fog ! Nous avons commencé cette randonnée dans une purée de pois qui a rendu le trajet jusqu'au Mas Gauzin très périlleux. Les neuf valeureux randonneurs de ce jour n'en furent que plus téméraires et méritants ! Cette magnifique balade a revêtu de belles tonalités : automnales tout d'abord, le long de ces jolis chemins forestiers, doux et dorés, où les champignons abondent et offrent leur corolle à qui veut bien les cueillir. Puis grand-bretonnes, dues à la fraîcheur d'une cinglante bruine nous chatouillant le visage et qui a dû ravir les plus bretons du groupe (il y en a, mais chuuut !) Des notes graves et lugubres également, quand nous avons visité le tunnel creusé par ces bagnards enfants, à une époque où l'enfance n'avait pas le même sens qu'aujourd'hui... La féérie de cette grotte froide, mêlée à son histoire tragique, n'a laissé personne indifférent. Enfin, des accents hispaniques qui ont ensoleillé la météo maussade et dont je vais vous enseigner quelques mots, en l'honneur d'Antonio et de notre sympathique présence féminine : muerciélago (= chauve-souris) – tonterías (= des conneries) – agotado, reventado (= épuisé, crevé) – mi español es fatal (= mon espagnol est nul !). À bientôt pour de nouvelles galères aventures ! :)  MM.

13/10/2019
Moyenne
05:00:00
15 Km
300 m
Marc et Pedro
Saint Laurent des Arbres

 

13/10/2019

Randonnée autour de Saint-Laurent-des-Arbres

 

Grosse affluence à Saint-Laurent-des-Arbres en ce dimanche matin du 13 octobre, calme et ensoleillé. Depuis le donjon féodal, l’emblème du territoire appelait au ralliement des 55 randonneurs et de leurs 5 chiens, parmi lesquels 7 bipèdes étaient estampillés « Rando'smidi ». Sous la conduite de Pedro, nous partîmes vers le village voisin, Lirac, en faisant des haltes prolongées pour attendre les derniers participants surpris par l'heure matinale et inhabituelle du rendez-vous (10 heures !). Vignes, château de Segriès, platanes centenaires et lavoirs plutôt secs agrémentèrent ce premier parcours. Nous traverserons ensuite un plateau très caillouteux où le vignoble de Lirac prend ses aises en longues rangées orientées afin de profiter au mieux du Mistral, vent sec propice à la vigne, suivrons une partie du chemin de Saint Jacques de Compostelle, celui d'Arles (GR42), avant de grimper (très) dur pour atteindre le sommet d'une crête surplombant Roquemaure, la vallée du Rhône et faisant face au Ventoux et aux Dentelles de Montmirail : un point de vue magnifique depuis ce lieu propice au pique-nique convivial ! Nous redescendrons après déjeuner vers Saint-Géniès-de-Comolas et Saint-Laurent avec un détour mystique pour saluer Notre-Dame de Comolas dont l'imposante statue, érigée en 1857 et restaurée en 2000, domine le village en bordure d'une belle pinède. En fin de parcours, nous traverserons sans encombre le territoire d'un propriétaire veillant jalousement sur ses biens « privés » autour d'un moulin à eau joliment restauré, avant de visiter le village de Saint-Laurent sous la conduite de Michel : donjon, église fortifiée par Jean XXII, l'un des papes d'Avignon, tour Ribas et statue de Saint-Laurent érigée sur une place ombragée par de vieux cèdres, ruelles et venelles pour nous conduire au square Marcel Chevalier, point de départ et surtout d'arrivée, autour d'un sympathique goûter concocté par nos amis de GRP ! Merci à Pédro, à Michel et à eux tous pour l'animation de cette belle journée d'automne. Jean-Louis

06/10/2019
Difficile
06:30:00
18 Km
750 m
Eric
De Navacelles à vissec

Nous étions 22 garçons (et les filles?) pour cette randonnée. Longue, mais passionnante, nous fumes accompagnés par les aigles royaux. Dès le départ, une montée conséquente, mais progressive, nous amena sur le causse. Puis nous cheminames sur le rebord du dit causse, profitant de vues aériennes et magnifiques sur le cirque. Nous fimes halte au village de Vissec et, le recoupant plusieurs fois, nous longeames le lit à sec de la vis et ses gorges, jusqu'à sa résurgence à la Foux, sur de petits sentiers. Puis ce fut le début du retour, à travers la foret de cèdres bleus, puis la longue descente, à flanc de montagne, vers Navacelles, en admirant, encore une fois, la grandeur du site. Merci à William pour son aide au repérage et à tous les participants pour les rires et la bonne humeur. A + en rando, Eric.

1 2 3 4 5 6 7 8 9