Prochaines randonnées


Nos prochaines randonnées

22/03/2020
Moyenne
04:00:00
18 Km
216 m
michel GRP
La Grand Combe de St Hilaire D'Ozilhan

La Grande Combe à Saint Hilaire d'Ozilhan (réalité virtuelle)

Nous n’étions que 2 (des nouveaux adhérents Corona et Covid (19ans)) qui se sont réunis au point de départ. Quel bon endroit – la RN100 à l’échangeur 23 de l’autoroute A9 – tous ces gens qui ignoraient l’ordre de rester chez eux. Nous sommes partis vers la Grande Combe, en prenant un chemin dans les vignes. Après 1km, nous avons pénétré dans le vallon close.  Le chemin était caillouteux et étroit, mais le sous-bois nous a fourni un peu d’abri du soleil qui brillait toute la journée.  La montée sur le plateau était courte et raide, et quelques minutes plus tard, nous sommes tombés sur une ferme de de panneaux photovoltaïques avec l’aire de repos d’Estézargues en arrière-plan – quelle belle nature!  La pause déjeuner manquait quelque chose: le café (très médiocre) de DDQ. Moi, je préfère ceux de B4 ou Pierre (et le vin de n'importe qui). Néanmoins, nous avons continué notre parcours dans la garrigue vers Saint Hilaire d’Ozilhan (oui, le village qui a annulé la soirée des GRP quand il a découvert que le G en GRP = Gays!), où nous avons vu des belles chèvres.  Cela dit, le village était joli, surtout le lavoir et nous nous sommes arrêtés afin de voir la petite chapelle de Saint Etienne de la Claspe avant d’arriver au point de départ.  C’est dommage que les autres n’était pas avec nous (toujours occupés sur Whatsapp).  Par contre et heureusement, personne ne s’est perdu.  Au moins une fois! A+ en rando. Cor et Cov.

 

15/03/2020
Moyenne
04:30:00
16 Km
300 m
Antonio
Les carrières de Junas
08/03/2020
Facile
04:30:00
14 Km
350 m
Gary et Steven
Le vaunage

Nous étions 52 et 1 toutou qui ont réussi à trouver le point de départ; déplacé à cause d'un grand marché au centre-ville. Un peu en retard, nous sommes partis sur le Chemin des Laines vers le nord entouré de vignes et des champs d'asperges.  Après être montés sur le plateau, nous étions gâtés par des vues superbes à 360 , du Pic Saint Loup au Mont Ventoux.  Nous nous sommes arrêtés déjeuner dans un bon coin, à l'abri du vent et sous un soleil chaleureux.   Plus tard, notre parcours nous dirige dans la garrigue, en passant par un mas, où il y avait des beaux chevaux.  A l'arrivée sur les hauteurs de Calvisson, une partie du groupe a continué, sans l'animateur (malgré le rappel récent du bureau!), et a dû trouver leur propre chemin afin d'arriver à leurs véhicules.  Nous espérons que tout le monde est sain et sauf!  A+  Gary et Steven.

01/03/2020
Moyenne
04:30:00
12 Km
600 m
Gary
Ranc de Banes par Col d'Agas

Nous étions 15 personnes et 2 toutous qui avons bravé les prévisions météo pas tout à fait prometteuses et qui s'est retrouvé à Sumène, sous un ciel bleu et ensoleillé.  Après avoir profité une boisson chaude (j'étais seul, donc service minimum), on a commencé la montée vers les jumeaux en passant les arbustes et mimosas en fleure.  En partie à cause de deux chiens errants, on s'est trompé de chemin et on a dû faire demi-tour après un bon kilomètre.   Sur la bonne route, on a profité des belles vues sur Sumène, le Ranc de Banes et le Mont Aigoual.  La pause déjeuner avait lieu dans les vestiges du château d'Adhémar sur un des pics des Jumeaux.   La descente serpentait vers la vallée de la Rieutord où on a franchi un pont afin de gagner la voie verte pendant que le ciel devenait de plus en plus menaçant et à la fin on a tous pris une bonne douche grâce à la nature.   Néanmoins, notre arrivée à Sumène était sous le soleil.  C'est comme ça  dans les Cévennes!  Merci à toute et à tous d'être venus et A+  Gary  Le (Fr)anglais.

 

23/02/2020
Moyenne
03:30:00
11 Km
200 m
Claude et Alain
Le grand tour de Mange-Tian

Sous un soleil printanier,nous nous sommes retrouvés 33,plus un toutou,pour cette courte rando autour de Goult.

Nous avons d'abord pris des forces grâce à un petit déjeuner,très fourni et trés complet,entièrement préparé et servi par Alain,qu'il en soit remercié.Puis nous avons cheminé vers le moulin de jJérusalem où nous avons fait une première halte avant d'aller découvrir le panorama sur ND des lumiéres.

Les choses plus sèrieuses ont alors commencé,d'abord une descente vers le fond du vallon avant la montée,courte mais raide vers le sommet du plateau.Une halte salvatrice,à mi-pente,à la chapelle Saint-Michel nous a permis de retrouver notre souffle.Arrivés au plateau,nous avons suivi un sentier sous les chênes et les pins.Est arrivée enfin l'heure du repas de midi,sous un soleil très présent et sous une température printanière.Un arrêt sans doute trop bref au goût de certains,dont la sieste a été écourtée,mais il fallait penser au retour.Une dernière montée avant de revenir à Goult où nous avons pu découvrir les restes de remparts,le château et enfin l'église romane.

En résumé,une rando courte,facile,avec plusieurs choses intéressantes,appréciée sous un temps printanier.

16/02/2020
Moyenne
05:00:00
15 Km
700 m
Manuel
Les hauteurs de Saint-Guilhem-le-Désert

La météo n'a vraiment pas été à la hauteur de cette randonnée ! Pas assez mauvaise pour annuler, dix-huit courageux ont marché dans le brouillard et sous la bruine pendant 18 km. Il faudra évidemment la refaire sous un beau soleil pour pouvoir admirer les splendides panoramas et les nombreuses curiosités des alentours de Saint-Guilhem... Merci à tous d'être venus marcher, de votre bonne humeur, et à une prochaine randonnée. MM

09/02/2020
Moyenne
05:00:00
15 Km
700 m
Céline et Sandrine
Randonnée de la Maison du Mineur

 

"Nous partîmes 24 nous arrivâmes 26. Le temps n'était pas très favorable, certains souhaitaient même que nous annulions la randonnée. Mais ils ne se doutaient pas de la beauté des lieux qu'ils allaient traverser.
Sur les traces des mineurs, nous avons emprunté de petits sentiers, ponctués par les explication de notre guide, pour arriver aux 3 lacs où nous avons déjeuné.
Certains se sont mouillés les fesses dans l'herbe pendant que d'autres s'arrosaient le gosier. Nous repartîmes, un peu transis de froid, mais toujours dans la bonne humeur, même en passant devant la nature abîmée par une carrière.
Puis nous sommes redescendus par une sente boisée jusqu'aux voitures.
Cette journée s'acheva à l'abri, dans la demeure des guides, où les randonneurs fatigués, s'abreuvèrent de cidre et festoyèrent de crêpes. Celine et Sandrine
02/02/2020
Moyenne
00:00:00
14 Km
400 m
Roland et William
Les sources du Vidourle

Bonjour,

 

Nous étions… euh je sais plus très bien. Déjà Roland, Georges et William ( qui réussit l’exploit d’arriver en retard à une rando qu’il guidait ) n’ont réussi à savoir qu’à l’heure du déjeuner. Souvent on essaie d’en perdre quelques uns en cours de route mais cette fois ci, on a eu surtout du mal à savoir combien. Bon çà parait une rando difficile, mais en fait tout s’est passé dans les rires, la bonne humeur, et les bouteilles de rouge/café. Le soleil a joué à cache-cache et les différents handicapés ( passés, présents et futurs ) ont réussi à s’intégrer. Il y en a même un qui est arrivé à 17h sur le parking pour contrôler l’état de fatigue des autres. Paysages d’hiver mais aussi premières floraisons ( un magnifique cognassier du japon… ), vues magnifiques et chemins pas trop difficiles, une rencontre sympathique dans son jus du siècle dernier, un bon exercice avec du dénivelé et de la distance, ce fut un très bon moment. Merci aux organisateurs et spécialement compliments à Roland pour son calme.

PS : pour vous rassurer sur l’état de ma mémoire, nous étions 33.

A bientôt. Guy

Merci à Clara, Daniel et Guy pour les photos

 

 

26/01/2020
Moyenne
04:45:00
15 Km
211 m
Gary et Steven
Le chemin des Laines
19/01/2020
Difficile
05:00:00
16 Km
630 m
Bernard et Antonio
les aretes du pic saint loup

 

Nous étions dix-huit à venir à bout de la fascinante face nord du Pic-Saint-Loup ! Je vous confesse que ce n'était pas fastoche. Face à la falaise, beaucoup auraient pu s'effacer car la difficulté était manifeste. Sauf qu'Antonio et Bernard sont des professionnels à qui l'on peut faire confiance ! Nous avons fait fi des fraîches rafales, franchi le vide et gravi des surfaces à l'aide d'un fin cordon, nous avons fait des pieds et des mains, tiré ou poussé des fesses à bout de bras, et nous nous sommes hissés jusqu'au sommet du Pic sans tomber... à pic. Aucune volte-face, même à bout de force, tout le monde a su faire face ! Bravo !

Rejoints au sommet par le groupe parti côté sud (10), nous avons festoyé sur un sommet infesté de familles. Nos fessiers ont formidablement fonctionné lors de la fatigante descente le long des crêtes. Nous avons alors frôlé une jolie friandise que Wassim a tenté d'enrôler, en vain... Bref ! Merci à nos fantastiques guides pour cette magnifique boucle, certes difficile, mais nous sommes fières et fiers de l'avoir faite. Ce n'était franchement pas une randonnée de bique-bouc ! Photos à retrouver sur le site et sur Facebook. Bonne semaine ! MM

1 2 3 4 5 6 7 8 9