Prochaines randonnées


Nos prochaines randonnées

27/05/2018
Difficile
04:00:00
12 Km
345 m
Antonio
les canalettes du larzac (Aveyron)

Hello, nous étions 27 au départ de la randonnée à partir du petit village de l’Hospitalet du Larzac à nous retrouver sous un ciel bien gris. Nous avons suivi un sentier sur le plateau, traversant les prairies et les sapins, qui nous a amené à l’endroit où 3 failles parallèles (les canalettes) se trouvent. Nous sommes descendus dans la première avec l’étrange impression de se trouver  10 mètres sous terre, entouré d’une végétation Amazonienne, et au dessus de nous le ciel visible uniquement dans l’ouverture de la faille. Pour franchir certains passages étroits nous avons du enlever le sac à dos, nous mettre de profil et rentrer le ventre. Les deux autres canalettes, plus sportives, passage avec  corde, escale de rochers tombés dans la faille ont été faites que par les plus sportifs  d’ entre nous. Tout émerveillés de ce que l’on venait de voir, nous avons mangé dans une prairie  sous les rayons de soleil. Nous avons repris le sentier qui nous a fait descendre dans la vallée pour découvrir les sources de Dourzon, eau limpide jaillissant du sol. Une belle grimpette nous a permis de remonter sur le plateau, pour découvrir un petit sentier qui nous a amené vers des  grottes ayant servi d’abris aux hommes vêtus de peau  de bête il y a fort  longtemps. Nous avons traversé des zones remplies de rochers dressés vers le ciel ou formant des grandes arches,  pour nous retrouver au point de départ. Merci  à  Antonio qui nous a organisé une  fabuleuse randonnée. Biz à plus en rando JC.

20/05/2018
Moyenne
05:15:00
16 Km
450 m
Bernard B4
Dent de Marcoule (Gard)

nous étions 50 (rando'smidi, grp et LOOM)au départ de Chusclan pour une belle balade dans les vignes . vue imprenable sur la centrale nucléaire de Marcoule , le Rhône , le mont Ventoux, le château de Jonquier et les ruines du château de Gicon.B4

Hello, nous étions  plus de 50 à nous retrouver pour cette randonnée. Les GRP suite à l’annulation de leur randonnée, et les Ours d’Occitanie étaient là pour nous accompagner. Nous avons commencé   la ballade en empruntant un petit sentier qui  s’est vite mis à grimper dans les bois pour nous amener au sommet de la montagne où nous avons eu une superbe vue sur le Rhône et la centrale atomique de Marcoule . Nous avons suivi une piste cheminant  dans les bois et les vignes. C’est là que nous avons mangé à l’ombre des pins, car le soleil tapait fort,  avec vue sur le Ventoux au  sommet  caché  dans les nuages. Le chemin s’est remis à grimper dans les bois pour nous amener au château moyenâgeux de Gicon, admirablement restauré, que nous avons visité, en profitant des points de vues sur  les bois de Marcoule et la plaine environnante.  Après avoir suivi un petit  sentier descendant  dans les vignes et les bois, nous avons rejoins une petite route  qui nous a permis, après avoir traversé une forêt de pins, de rejoindre notre point de départ. Merci à Bernard(B4) pour cette superbe randonnée.   Biz a + en Rando JC.

La randonnée ayant élaborée par Bernard 4 ensemble avec Jean-Louis, qui a des attaches à Chusclan, nous devons remercier ce dernier pour les renseignements culturels et surtout pour la dégustation de vin, qu’il nous avait organisée après. Donc un grand merci à Bernard et Jean-Louis. (Jos)

06/05/2018
Facile
05:00:00
15 Km
40 m
Patrice et Gérard
Dans les pas des romains

Nous étions 53 randonneurs dont 20 rando'smidi pour cette balade au travers des vergers de pêches, cerises, abricots et vignes.Nous traversons la Via Domitia et pouvons voir les bornes miliaires, de belles fleurs et deux trés beaux moulins rénovés.

Merci à Michel Testud et aux animateurs des GRP.

22/04/2018
Difficile
05:30:00
16 Km
750 m
Antonio
les sources de Soubes (Hérault)

Hello, nous étions 16  randonneurs à nous retrouver au petit village de Soubès.  Nous avons pris un sentier qui après avoir traversé un ruisseau s’est mis à grimper dans les vignes où nous avons pu voir de belles  capitelles dressées sur des terrains en  terrasses.  Nous sommes rentrés dans une  forêt de pins, avons suivi un  sentier qui  s’est vite mis à monter pour nous à amener  à flanc de falaise. Une fois les falaises passées, nous  sommes arrivés dans une zone fort humide où il a fallu contourner de nombreuses tourbières. C’est la que nous avons aperçu les sources : grands bassins d’eaux claire perdus dans la forêt. Nous avons mangé pas loin de là, face à une magnifique vue sur le pas de l’Escalette et le parc régional des Grands Causses sous un grand soleil. Une fois la sieste faite,  nous avons rejoins le plateau, suivi une  piste traversant les blocs de rochers, des prairies remplies de fleurs  et des forêts de sapins. La piste s’est mise à redescendre tout doucement dans la vallée. Nous l’avons quittée pour retrouver un sentier qui nous a reconduit à notre point de départ après avoir traversé  une nouvelle forêt. Heureux de pouvoir boire un coup à la terrasse d’un petit café. Merci à Antonio pour cette magnifique randonnée sauvage. Biz a + en Rando JC.

14/04/2018
Facile
00:00:00
Km
m

Assemblée générale Rando's Midi
01/04/2018
Moyenne
05:00:00
15 Km
540 m
Céline & Sandrinie
Les crêtes de Peyremale (Gard)

Hello, nous étions 33, vous avez bien entendu Docteur, 33, à partir du petit village de Bagard sous un beau soleil printanier. Nous avons rejoins un chemin qui s’est bien vite mis à grimper dans la montagne,  puis une route que nous avons suivie, contournant une carrière à ciel ouvert puis nous avons repris une piste dans la garrigue que nous avons quittée en prenant un petit sentier dans les bois de chênes et de buis. Le sentier s’est mis à bien monter dans les rochers, sentier sauvage marqué par ci par là  par des cairns. Belle montée qui nous a conduits au sommet. Quelle vue magnifique sur la plaine,  les Monts des Cévennes avec les petits hameaux cachés dans la forêt et la vallée du Gardon. C’est là que nous avons mangé au soleil devant un magnifique panorama : le pic Saint Loup, le mont Lozère et le Ventoux sous son manteau de neige, la ville d’Alès nichée dans la vallée.  Après le repas  nous avons suivi le chemin sur les crêtes  de Peyremale,  profitant ainsi du panorama, puis nous sommes redescendus  dans une vallée sur l’autre versent  (Quelle descente !!). Nous avons retrouvé une piste forestière  qui nous a permis de revenir à notre point de départ  après avoir franchi un nouveau massif   dans les bois de pins. Merci à Sandrine(i) et à Céline(i)  pour cette magnifique randonnée  sauvage. Biz, à plus en rando. JC.

25/03/2018
Moyenne
05:00:00
13 Km
370 m
Claude et Alain
Le Beaucet 84210

Hello,(bonjour Jean-Claude et Hubert......),nous étions 20.Temps incertain le matin puis de belles éclaircies l'aprés -midi.Nous avons commencé par des retrouvailles chaleureuses autour d'un petit-déjeuner complet et varié préparé avec beaucoup de soin par Alain. Nous avons commencé par un petit aperçu de la vie du saint local, Saint-Gens, que nous retrouverons plus loin à son ermitage. Nous sommes ensuite parvenu au plateau après une montée tout en douceur, avec vue sur le ventoux, les dentelles de montmirail et la plaine du comtat venaissin. Après le vallon de Carroufra, nous avons cheminé dans les bois de chêne pour arriver à l'ermitage. Après une visite à la source miraculeuse, pour le repas une grande table en bois a pu nous recevoir tous, un petit vent frais sous un ciel couvert n'a pas pu rafraichir l'ambiance, par ailleurs très agréable tout au long de la rando. Après une visite de l'ermitage, nous sommes repartis sur le plateau de l'autre côté du vallon,nous avons pu alors visiter 2 imposantes bories avant de retourner au village. Un dernier arrêt au chateau pour découvrir de vastes panoramas, avant de passer par l'église et de retourner au parking vers 16h.

En résumé, rando sympa avec une très bonne ambiance. 5Claude / 26 mars)

18/03/2018
Difficile
06:30:00
16 Km
750 m
Florent et Pascal
Le Roc Blanc

Hello, nous étions 13 à nous retrouver au Sanctuaire de Notre Dame du Suc. La randonnée a commencé par une descente sur un sentier qui nous a permis de rejoindre une petite route que nous avons suivi  proche de Saint André de Buèges. Nous avons traversé une exploitation agricole, vu un troupeau de chèvres, puis pris un sentier grimpant vers le massif de la Séranne. Quelle belle grimpette dans les caillasses ! On y est allé tout doucement, tellement la montée était rude, les graviers roulant sous nos chaussures. Nous sommes enfin arrivés sur le plateau, à bout de souffle, dans les bois de buis. C’est là que nous avons mangé, à l’abri du vent glacial qui soufflait fort. Après le repas, nous avons cheminé sur le plateau, et vu un menhir. Le sentier nous a amené sur une crête où nous avons progressé en faisant bien attention. On avait l’impression de marcher dans le ciel, entouré de vide de part et d’autre et de somptueux panoramas sur les Cévennes et les Gorges de la Vis. Nous sommes arrivés au Roc Blanc (950 m ) avec  vue panoramique à  360° sur le Mont Aigoual , le Mont Lozère couvert de neige , le Pic Saint Loup. Au loin, les Pyrénées et la mer. Une piste forestière, puis un sentier sous les bois de chênes nous ont permis de rejoindre notre point de départ tout en douceur. Merci à Florent et Pascal pour cette magnifique randonnée sauvage à refaire. Biz, à plus en rando. JC.

11/03/2018
Moyenne
04:30:00
14 Km
300 m
Gilbert .Hervé
Les Baux de Provence . Le mont Paon .

Hello, nous étions 27 à nous retrouver aux Baux de Provence. Magnifique village provençal perché sur son plateau rocheux. Nous avons cheminé dans la forêt de pins, parcouru le Val d’Enfer entourés de roches blanches de calcaire aux formes étranges. Un sentier bien pentu nous a amené au sommet du mont Paon où  nous avons pu découvrir les ruines d’une ancienne citadelle et  un magnifique panorama sur la vallée d’Arles, le massif des Alpilles et la mer à l’horizon. Nous avons mangé bien à l’abri du vent qui soufflait fort.  Nous sommes redescendus dans la vallée, avons cheminé  sur une piste forestière où nous avons découvert  des anciennes mines de bauxite à ciel ouvert formant d’énormes cratères, et une grotte. Nous avons rejoins le petit village de maisons de pierres parsemées d’échoppes que nous avons visité : sa petite église et son château. Merci à Hervé et Gilbert pour cette magnifique randonnée en Provence. Biz,  à plus en rando JC.

04/03/2018
Difficile
05:30:00
18 Km
600 m
Clara
Le Canyon du Diable et le Rocher des Vierges

Hello, nous étions 17 à nous retrouver au petit village de Saint Guiraud sous un ciel bien gris. Nous avons quitté le village par un petit sentier que nous avons laissé pour nous retrouver à l’entrée d’un grand tunnel creusé jadis pour transporter de la chaux.  Heureusement certains avaient des lampes, nous nous sommes retrouvés de l’autre côté de la colline, vue magnifique sur les rochers des Vierges et dans le fond de la vallée, nous avons vu  le canyon que nous devions prendre, mais là, sans les palmes, ça aurait été plutôt difficile. Nous avons rejoins une piste qui nous a amené sur un chemin de crête que nous avons suivi. Un petit sentier bien pentu nous a amené au fond d’un cirque composé de dunes de ruffes rouges où nous avons pu admirer une cascade. C’est là que nous avons mangé à l’abri du vent. Après le repas nous avons cheminé dans le cirque en dos d’âne pour regrimper à nouveau sur le chemin de crête que nous avons rejoins après une belle grimpette. Nous avons regagné notre point de départ sous un ciel de plus en plus menaçant mais nous sommes arrivés avant la pluie, invités chez Clara, où gâteaux, crêpes et champagnes nous attendaient et où nous avons fêté l’anniversaire de notre D2Q (quelle cachotière !!). Merci à Clara pour cette magnifique randonnée que nous referons dans sa totalité dans le prochain programme sous un ciel bleu, j’espère. Biz,  à plus en rando JC.

COMPTE RENDU de la part de Clara, l'nnimatrice du jour:

Les cieux étaient menaçants mais nous avions rendez-vous avec le diable dans son canyon et l’attrait fut plus fort pour le groupe des 19 qui voulaient se hâter car ils ne croyaient pas, ni à la pluie précoce ni à beaucoup d’autres choses. La traversée d’un tunnel percé il y a près d’un siècle et demi nous a permis de voir un four à chaux froid ce qui ne donne pas beaucoup d’espoir pour la conservation de l’énergie.   La vue sur la fin du canyon qui est le début de la randonnée pour ce-lles-ux qui suivent n’a pas permis d’imaginer comment peut se dérouler une journée fatigante tout en restant dans un lit avec un si grand nombre de personnes. Retour pour tous ces coqs sur un chemin de crête bien facile avant de descendre vers la tête du lit pour un petit déjeuner tardif pris ensemble sauf avec ceux qui s’étaient éloignés sans doute pour essayer d’aller tirer le diable par la queue pour le tenter.  Une remontée plus tard nous avons de nouveau court-circuité le parcours ce qui est dangereux en cas d’humidité.
 
La D2Q avait prévu de souhaiter son anniversaire et beaucoup ont été surpris car il ne fait pas les 365 jours de plus que l’année dernière mais sûrement 5 à 7 de moins...    
 Champagne, gâteaux et crêpes ont bien aidé à faire de ce moment de partage un grand moment de vie heureuse. Avoir autant de pompes et les voir si inefficaces devant une petite bonde bouchée fut une grande surprise. Qui suis-je pour faire des vannes?  Mon nom est Bonde, J’aime Bonde.
 
Rendez-vous très vite pour la totale sous le soleil.  Merci à Rando’s midi pour ces journées.

1 2 3 4 5 6 7 8 9